Comment fonctionne un massicot ?

choisir massicot

Le massicot fait partie des outils de bureau indispensables en carterie, en photographie ou en scrapbooking. C’est un équipement très pratique et ingénieux pour bien découper des feuilles de papier, de métal ou de plastique, des photos et des cartons. Mais comment fonctionne-il ?

Pourquoi utiliser un massicot ?

Le massicot est un peu la guillotine à papier, qui s’utilise principalement dans le domaine de l’imprimerie. Il est donc indispensable pour découper à angle droit les feuilles ainsi que d’autres matériaux souples, dans le cadre de leur mise au format et leur façonnage. Cet appareil joue un rôle primordial autant pour un usage particulier qu’un usage professionnel. Si un modèle de bureau offre une ouverture moins de 60 cm, tandis qu’un modèle professionnel ou d’imprimerie s’ouvre jusqu’à 115 cm.
Pour fonctionner, les massicots sont composés d’une table soufflante qui permet de manier facilement les piles de feuilles et des tables latérales, au-dessus desquelles les se déposent pour les coupes multiples. Dans la majorité des prototypes, ils sont équipés d’une lame. Mais certains modèles rares possèdent de multiples lames. Ceux-ci sont dédiés à des missions spécifiques.

Le principe de fonctionnement de l’appareil

Les massicots s’utilisent généralement suivant les mêmes principes. Il faut commencer par bien positionner l’appareil, remonter la lame et installer correctement les papiers. Ces derniers doivent être parallèles et collés de manière précise à la butée latérale graduée. Un indicateur se trouve sur la surface de coupe afin de pouvoir observer la disposition des documents à travailler et ajuster au mieux les mesures.

Pensez par la suite régler cette butée, la régularité et la finesse des coupes en dépendent. Celle-ci assure une certaine précision, au millimètre près. Pour procéder à la coupe, il suffit juste de faire descendre le levier ou encore tirer sur le coupe-bobines. Un moteur électrique se charge du lever automatique de la lame pour un modèle automatique. La pression exercer sur la manette influe sur la qualité de la découpe des documents. Des repères angulaires permettent de confectionner des formes. Entre autres, des angles arrondis offrent un rendu plus fin.

Au lieu d’un cutter, le massicot est une véritable perle pour découper sans effort et de manière précise des piles de papiers.

Lire aussi : Les avantages de la cloueuse/Comment utiliser un appareil photo compact ? /Un appareil indispensable en cuisine : l’appareil à fondue