Comment démonter un robinet de camping-car ?

camping car tout équipé

Depuis de nombreuses années déjà, quand on parle de vacances, on pense camping-car. Son utilisation s’est démocratisée dans toutes les classes de la société. Ce sont des centaines de milliers de camping-cars qui parcourent la France chaque année. Ce véhicule habitable même avec un espace restreint, offre le confort nécessaire pour prendre la route plusieurs jours.

Il dispose d’un mobilier primaire similaire à celui d’une maison : lit, robinets, espace de rangement, télévision si possible, etc, pour d’autre équipement aller sur le lien précédent. Il arrive donc qu’on ait besoin de démonter un robinet comme on le ferait dans sa cuisine. Comment donc y arriver sans faire de dégâts ?

Les précautions à prendre avant de démonter un robinet

Le camping-car a pour vocation essentielle d’associer véhicule et habitation dans un espace moins grand que celui offert par un appartement standard. Il convient donc que l’installation se fasse suivant quelques modalités particulières. La tuyauterie n’est pas forcément accessible de façon simple et directe. Il faudra parfois démonter quelques meubles derrière lesquels se cachent les tuyaux.

Par la suite, vous devrez couper l’alimentation en eau vers le robinet à démonter. Pour cela, fermez le robinet d’arrêt du camping-car. S’il y en a plusieurs, fermez juste celui qui alimente le robinet à démonter. Vous n’avez pas besoin dans ce cas de priver tout le camping-car d’eau.

Ensuite, il est important de vérifier que la pression d’eau est retombée. Pour s’en assurer, ouvrez un robinet du compartiment ou celui à démonter. Cela évitera que toute l’eau stockée en aval de votre robinet d’arrêt se déverse lors de vos prochaines manipulations. Munissez-vous tout de même d’un seau et d’une serpillère au cas où.

Bouchez pour terminer, la bonde par laquelle s’écoule l’eau, qu’il s’agisse d’un lavabo, d’un évier ou d’une baignoire. C’est une précaution pour que d’éventuels résidus ne bouchent pas le siphon d’évacuation au cours du démontage.

Libérez le robinet à démonter

Pour y arriver, il faudra suivre quelques étapes. En effet, le robinet est associé à des flexibles qui le connectent à l’alimentation en eau. Tout le système est solidarisé par des joints qui fixent chaque élément comme il se doit.

Désolidarisez les tuyaux de l’alimentation en eau

Avec une clé à molette, dévissez les joints qui assurent la liaison entre les flexibles et l’alimentation en eau. Retirez le joint fibre qui est un petit anneau généralement en caoutchouc.

Fermez les canalisations que vous avez débranchées

Pour ce faire, utilisez des joints clipsables. C’est une solution pratique et simple. Ils se mettent facilement et sont efficaces. Il faudra juste tenir compte du diamètre de votre canalisation pour les choisir.

Pour ne rien oublier rendez-vous : là !

Enlevez la tige de commande de la bonde

Sous le lavabo ou votre évier, il y a une vis qui maintient la tige de la bonde. Dévissez-la et sortez la tige de son emplacement.

Détachez le robinet

Tout comme la tige de commande de la bonde, vous devez libérer le robinet de ses fixations. En dessous de votre lavabo ou de votre évier, il y a des écrous. Dévissez-les avec une clé. Votre robinet n’est plus à présent fixé. Vous pouvez désormais le retirer.

Si vous avez un bébé avec vous : Choisir facilement son chauffe biberon : les étapes !